SAVE THE RHINO

Logo STRI

SAVE THE RHINO est une ONG dont le siège se situe à Londres. Elle travaille en Afrique et en Asie pour la protection des 5 espèces de rhinocéros encore vivantes en milieu naturel.
Le rhinocéros blanc et le rhinocéros noir vivent tous les deux en Afrique, tandis que le rhinocéros Indien, le rhinocéros de Sumatra et le rhinocéros de Java vivent en Asie. Pour certaines de ces espèces, on compte en milieu naturel seulement une soixantaine d’individus. L’urgence est là, le rhinocéros fait partie des espèces prioritaires.

Etat des lieux:

A la fin 2015 on dénombre environ 30 000 rhinocéros sauvages dans le monde. En 2017 on note une baisse optimiste de plus de 10 % des actes de braconnage sur les rhinocéros par rapport à 2016. Malgré tout, il n’y a aucune raison de se réjouir puisque en 2016, en Afrique du Sud seulement, on dénombre 1054 rhinocéros tués soit presque 3 rhinocéros tués par jour. En 10 ans, en Afrique du Sud, le nombre de rhinocéros tués pour leur corne ou pour le « trophée » a ainsi augmenté de 80 %…

RhinoSkulls(C)SRI

Menaces pesant sur le Rhinocéros:

La menace est uniquement liée à la présence humaine et à la pression exercée par celle-ci sur les populations de rhinocéros et leur environnement. En effet, la chasse, la destruction de l’habitat des rhinocéros, l’extension de l’agriculture et l’urbanisation sont responsables du déclin des populations de rhinocéros dans le monde.

Le rhinocéros est couramment tué pour sa corne. Elle est récupérée et utilisée dans la médecine chinoise traditionnelle mais de plus en plus, elle est aussi offerte comme « porte bonheur », afin d’assurer au destinataire chance et santé.

Les actions menées par SAVE THE RHINO:

  • Protéger et faire en sorte d’accroître les populations sauvages de rhinocéros
  • Engager les communautés locales et leurs gouvernements dans la protection du rhinocéros.
  • Réduire le trafic illégal.
  • Travailler en réseau avec des partenaires susceptibles de mettre en places des actions concrétes en faveur du rhinocéros et de son habitat.
  • Échanger les informations relevées sur le terrain pour faire avancer les connaissances en lien avec ces espèces, notamment dans le maintien et la reproduction des rhinocéros en captivité.

Depuis 2016, la FONDATION Le PAL NATURE apporte une aide financière de 5000 € à SAVE THE RHINO. Cette aide est répartie entre la mise en place de patrouilles de protection du Rhinocéros en Asie (Rhino Protect Unit) et le financement du Sanctuaire créé pour les rhinocéros de Sumatra (Sumatran Rhino Sanctuary).

RhinoProtectionUnitSumatra(C)SRI

Les patrouilles de protection sont le résultat de la collaboration entre les communautés locales et les gouvernements. Elles assurent la sécurité et la protection des écosystèmes des territoires sur lesquels elles sont présentes.

Le sanctuaire pour les rhinocéros de Sumatra permet la mise en place d’un programme de reproduction et d’élevage du rhinocéros de Sumatra (moins de 80 individus sauvages recensés en 2017). Le sanctuaire se déploie sur 100 hectares de nature sauvage et accueille 14 employés dont 2 vétérinaires. En 2012, le premier petit rhinocéros de Sumatra né dans un centre de Conservation en Indonésie a été accueilli avec joie:  il s’appelle Andatu.

SONY DSC

Plus d’informations sur www.savetherhino.org et sur FACEBOOK.