StandUp4Elephants

DSC00676 (Copier)

StandUp4Elephants (SU4E) est une association née en 2017 pour répondre aux conditions de vie difficiles des éléphants d’Asie au Népal. Les éléphants sont quotidiennement utilisés pour les « jungle rides », promenades de touristes à dos d’éléphants. Ils sont amenés à sortir des touristes parfois jusqu’à 5 fois par jour, devant porter sur leur dos tout l’équipement nécessaire à accueillir les touristes en plus du poids de la poignée d’humains qui profite du divertissement (parfois jusqu’à 7 personnes).

Au Népal, on recense environ 250 éléphants captifs qui ont été achetés par des hôtels privés ou de riches particuliers. Ceux-ci paient des « Mahouts » une misère pour s’occuper des éléphants au quotidien et récupèrent l’argent récolté par les « rides » (environ 25 $/ personne) sans se soucier du bien être des animaux utilisés.

StandUp4Elephants a pour objectifs:

1) A court terme: d’améliorer les conditions de vie des éléphants captifs et travaillant pour le tourisme au Népal,

2) A moyen terme: de mettre en place un refuge pour les éléphants afin de leur prodiguer les meilleurs soins et de leur offrir de bonnes conditions de vie tout en restant propriété de leurs propriétaires actuels,

3) A long terme: de réinstaller l’ensemble des éléphants captifs dans un état de semi liberté et d’apporter aux Mahouts et propriétaires d’autres sources de revenus que les rides à dos d’éléphant.

Dans un premier temps, l’amélioration des conditions de vie passe par la création d’un centre « refuge » pour les éléphants confiés aux bons soins du personnel du refuge mais restant propriété de leurs propriétaires actuels. Cette installation doit aller de pair avec la location ou l’achat de parcelles de terrain extensibles (en vue du développement du projet) et la construction de corrals clôturés permettant aux éléphants d’être accueillis sans être enchaînés ainsi que la construction de logements décents pour les Mahouts et l’équipe porteuse du projet.

DSC08929 (Copier)

Cette mise en place ne peut se faire sans le partenariat de certains propriétaires et Mahouts ni sans le soutien des communautés et autorités locales, le plus difficile dans cette première phase étant de convaincre les propriétaires actuels de laisser leurs éléphants au centre. A moyen terme, l’objectif est de changer les mentalités en transformant les rides par des « elephant walks », c’est à dire par une ballade avec les éléphants plutôt qu’une ballade sur les éléphants.  Ce changement de mentalité pourrait aboutir à terme à l’arrêt de l’importation d’éléphants depuis l’Inde, l’ouverture d’un dialogue avec les autorités locales et l’arrêt du « hard training » des éléphanteaux qui sont soumis à des traitements inhumains (dans le but de les faire se soumettre avant de pouvoir être utilisés pour les activités touristiques).

Ce projet est un jeune projet plein d’ambitions et de caractère. Il propose d’atteindre des objectifs réalistes en laissant le temps aux mentalités de changer. La FONDATION Le PAL NATURE accompagne financièrement ce projet.

Plus d’informations sur la page FACEBOOK de SU4E et sur www.su4e.org.

2017-11-2