ATOUPIC

L’association ATOUPIC, créée en 2011, est spécialisée dans l’accueil et les soins apportés aux hérissons blessés ou
orphelins.

Le hérisson d’Europe connaît de nombreux déboires du fait notamment des activités humaines. Le hérisson bénéficie d’un statut de protection total par l’arrêté du 17 avril 1981, il est protégé dans toute la Communauté Européenne : il est interdit de le détruire, de le transporter, de le naturaliser, de le mettre en vente.

Atoupic - Enclos

ATOUPIC est intégré dans un réseau national de centre de soins. Elle travaille notamment avec le Sanctuaire des hérissons, le hameau des hérissons et Apuce-Apus. C’est aussi un lieu de formation pour les personnes désireuses d’apprendre à s’occuper des hérissons, leur donner envie de s’investir pour leurs causes et pourquoi ne pas ouvrir de nouvelles structures. L’association est connue au niveau local et son rayon d’action comprend toute la région centre et parfois au-delà.

Le centre de soins fonctionne bénévolement grâce aux cotisations, aux dons et quelques subventions.

La dispersion massive des fourrés denses, la déforestation et les pesticides des cultures ont conduit les hérissons à émigrer dans nos jardins afin d’y trouver refuge. Hélas ces derniers ne constituent pas la tranquillité escomptée. Outre la sélection naturelle auquel il doit faire face (20 % des bébés meurent avant d’avoir quitté le nid), les survivants décèdent avant d’atteindre leur première année. Le jeune hérisson qui quitte le nid a désormais une espérance de vie inférieure à 2 ans. Quatre individus sur mille seulement atteignent l’âge de 10 ans !

Atoupic- bébés hérissons

L’association ATOUPIC a pour projet de créer une infirmerie. En effet, Anne DUPUY, la fondatrice et présidente de l’association a installé ses pensionnaires dans son domicile. Étant donné l’afflux de plus en plus important de nouveaux hérissons à soigner, les installations prennent de plus en plus de place à l’intérieur et à l’extérieur du domicile de Mme Dupuy. Pour cette raison, il devient indispensable de créer un bâtiment indépendant et adapté aux hérissons. L’association ATOUPIC est donc à la recherche de bienfaiteurs pour ce projet mais également de bénévoles et de sites de relâcher pour réintroduire les hérissons soignés lorsque le printemps arrive. Les sites de relâcher sont souvent des prairies biologiques qui doivent être loin des routes, bordés de haies, avec un nombre limités de prédateurs (blaireaux, chiens). Durant les premiers jours du relâcher, le hérisson doit pouvoir bénéficier d’un abri (tas de bois, abri en bois, ..) et d’un petit apport de nourriture (croquettes chiens ou chats) afin de prendre doucement ses marques et de pouvoir retourner à la vie sauvage.

La FONDATION Le PAL NATURE soutient financièrement l’association ATOUPIC depuis 2014 et a notamment contribué au financement de la construction de son infirmerie.

Un partenariat pour les relâcher de hérissons a été établit et le premier relâché s’est déroulé en septembre 2016. Avec la collaboration d’ATOUPIC, nous avons pu mettre en place un retour à la nature et à l’autonomie de 6 de ses pensionnaires.

Crédit photo: Atoupic.