Association ATO

logo-ato-e1523449548619

ATO étymologiquement singe en fon (langue du Bénin) est une association française régie par la loi du 1er juillet 1901 pour la protection des primates du Bénin. Ell est née en France le 28 mai 2013.

DSC_0329

Ses missions :

  • Assister les autorités gouvernementales dans l’application des lois nationales et internationales en offrant une structure pour les primates confisqués
  • Permettre une réhabilitation des primates visant à renforcer les populations sauvages, dans une fin de conservation
  • Mobiliser, informer, former, encourager, promouvoir et participer au développement économique pour les populations locales afin de limiter les conflits hommes/animaux.

Ses objectifs :

ATO vise spécifiquement à conserver, gérer et renforcer les populations des diverses espèces de primates vivant au Bénin. En installant le premier centre de conservation et réhabilitation pour primates, le projet vise d’abord à sauver des orphelins dont les chances de survie en villages sont extrêmement faibles, et de ce fait soutient les autorités locales en récupérant les animaux confisqués. Mais l’impact ne s’arrête pas là : la réintroduction visant à renforcer les populations sauvages et leur habitat ainsi que l’éducation des populations locales et le soutien au développement local sont des outils indissociables et complémentaires d’un projet de conservation. 

Il est plus qu’urgent qu’une réelle protection des primates soit mise en place. Cela demande l’implication de toutes les parties : population, autorités gouvernementales, scientifiques, monde de la conservation. ATO réalise des actions de sensibilisation auprès des écoliers, des adultes visitant le centre, des chasseurs et assiste les autorités forestières lors des saisies des primates détenus illégalement.

L’ensemble de la région du centre-ouest du Bénin a fait face à un taux élevé de déforestation due à la collecte de bois intense, à l’expansion de l’agriculture et des frontières humaines. La biomasse totale des ressources alimentaires de primates a été considérablement réduite en détruisant aussi leur habitat naturel. La plantation d’arbres indigènes afin de fournir de la nourriture pour les primates à l’état sauvage dans les fragments forestiers de Bassila sera un autre défi de la conservation pour la restauration de l’habitat au Bénin. 

Affiche-Rôles-Centre-ATO-

Aide : la Fondation Le PAL Nature a effectué un virement de 2000 € à cette association en décembre 2019.

Plus de renseignements ici :

– Site internet : https://atobenin.org/

– Page Facebook : https://www.facebook.com/ATOBenin

Crédit photo: ATO